RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cosmos stars
◊ Messages : 164
◊ Avatar : Natalia Dyer
◊ Solde : 209
◊ Âge : 26 ans
◊ Métier, études : Ancienne infirmière
◊ Logement : 319 ▬ Suite aquatique
◊ A savoir :
Spoiler:
 

◊ Rencontres : AlecCaesarOrionElliot


MessageSujet: Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma   Jeu 9 Nov - 11:00


“La vie est une ivresse continuelle : le plaisir passe, le mal de tête reste.”

Depuis la dernière injection, tes muscles sont tendus comme des élastiques. Tu grimaces à chaque mouvement, ta nuque est raide, mais c'est la durée qui est la plus insupportable... Ton pauvre corps grince de courbatures depuis déjà trop longtemps à tes yeux, et tu ne sais plus quoi faire pour te débarrasser de cette sensation. Tu commences à être inquiète, Emma, à te demander si ces courbatures disparaîtront un jour, ou s'il te faudra vivre avec ça pour le restant de ton existence. Peut-être que venir ici n'était pas une si bonne idée que ça. Tu t'étais habituée aux injections, à l'hôpital, mais tu avais toujours une explication sur ce que tu recevais de la seringue. Ici, il n'y a pas d'explications, mais tu ne te rebelles pas pour autant. Non, Emma, tu n'es pas une âme qui se rebelle. Mais tu t'interroges. N'importe quelle personne censée s'interrogerait, à ta place, après tout.  Mais ces courbatures, argh. Elles vont finir par te rendre folle. Alors, tu t'es mis en tête de trouver une solution à ce problème qui t'empêche de profiter pleinement de cette nouvelle vie. Exit les longues siestes au soleil ; le moindre mouvement te fait souffrir à en serrer les dents. Mais l'alcool, parait-il, aide bien des maux. Tu te demandes si l'alcool aiderait ton problème. Si, au moins l'espace d'une heure ou deux, tu pourrais oublier la douleur qui tiraille ton frêle petit corps.

Seule, tu t'es installée dans le salon lounge. On t'a dit beaucoup de bien des cocktails qui y sont servis, et en premier lieu c'est un cocktail léger qui vient réveiller tes papilles. Tu arrives à en déguster chaque gorgée, mais l'alcool commence déjà à faire son office. Ce n'est rien de plus qu'un léger état d'euphorie, qui est fortement renforcé par les quelques cocktails qui suivent. Comme tu t'en doutais, l'alcool anesthésie tes muscles douloureux. À moins que ce ne soit que ton état d'ébriété qui te fasse oublier que tu es cassée par les injections. Toujours est-il que tu savoures cette liberté retrouvée. Que tes bras, tes jambes, se mouvent dans toutes leurs capacités. Et que toi, tu ris. Tu ris de ton pathétisme, l'énième cocktail bloqué dans tes mains rendues tremblantes. Tu es visiblement saoule, et tu ne tiens plus en place. Tu termines ton verre, que tu poses un peu trop brusquement sur le bar, et tu te lèves en titubant. Tu manques de tomber, et la sensation te fait éclater de rire. Tu attires forcément quelques regards, et tu baisses presque immédiatement la tête en balbutiant des excuses inaudibles. Tu as eu un bref éclair de lucidité sur ton état, qui s'est évanoui presque aussitôt après sa naissance. Tu repères le billard. Tu n'aurais jamais dû. Ton regard s'éclaire d'une certaine joie enfantine, et tu cherches des yeux une âme charitable pour t'accompagner. Une âme aux cheveux bruns t'attire l’œil. Tant pis pour elle. Toujours particulièrement titubante, tu t'approches de cette inconnue, et tu lui fais un signe de main désordonné en essayant de sourire. Tu pues l'alcool à des kilomètres, et ton corps se balance malgré toi. Tu n'en as même pas conscience.

« Je meurs d'envie de faire un billard. » que tu commences. C'est probablement la pire approche de l'univers. « Intéressée ? » Tu as brièvement conscience de ton manque actuel de manières, alors tu ris en balbutiant un « Je suis désolée, j'ai un peu bu. » que tu n'avais même pas vraiment besoin d'ajouter, finalement.

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Spritz me better
◊ Messages : 103
◊ Avatar : krysten ritter la fabuleuse.
◊ Solde : 158
◊ Âge : 35 ans d'une idylle non réciproque avec la vie.
◊ Métier, études : agente de presse déterminée mais foireuse.
◊ Logement : + suite aquatique +
◊ A savoir : j'aime lire, j'aime chanter, mais les gens aiment moins quand je chante + mon père étant un homme connu internationalement et particulièrement riche, c'est un con + j'ai toujours eu un don pour créer des choses, beaucoup moins pour les mettre en place + je suis amoureuse des gens en général, sans distinction + j'entretiens des rapports passionnés avec la musique, je joue de la guitare avec plaisir, j'aime quand les gens apprécient mon travil + parfois j'écris aussi, pour dire ce que j'ai sur le coeur + je parle l'anglais, le français et l'italien couramment + j'ai publié un livre de poésie il y a longtemps, mais il n'a pas marché, c'était un défi de jeu d'alcool + j'apprécierais trouver quelqu'un qui me soutienne dans ce que je fais, pas une âme soeur, mais quelqu'un de sincère
◊ Rencontres : TOTALEMENT DISPONIBLE POUR RP.


MessageSujet: Re: Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma   Lun 13 Nov - 18:06

YEP, YOU’RE A LITTLE DRUNK.
EMMA MATTHEWS & CAESAR DELASSY
Ton dos te semblait Tantale, subissant cette répercussion qui te harassais comme si supplice s’avérait éternel ; cela faisait quelques jours que tu sentais ton corps tout entier contracté, silhouette tendue, ficelle prête à se briser à n’importe quel moment. Cela t’avait rappelé quelques vers d’un poète fameux ; puis, ayant bu pour oublier la douleur, tu avais tout oublié. Quelques soirs que tu venais égarer tes heures dans ce salon lounge, moments passés seule, désespérément seule, mais qui t’échauffait ; tu visais, à terme, l’immunité face à l’ivresse, et de fait, tu t’en sortais de mieux en mieux, la liste des verres devant s’allonger s’ils te voulaient allongée. La vie suivait son cours sur l’île, tu n’avais rien d’autre à faire que de t’asseoir face à tous ces paysages, t’enrichir de l’orange du ciel, te noyer dans le bleu de l’eau, te laisser aller à une escapade dans le vert des plantes ; la vie ici était paradisiaque. Manaolana était un véritable rêve ; c’était ton rêve, tu le vivais comme jamais tu n’avais songé à vivre auparavant, te laissant aller à toutes les curiosités, à toutes les folies, à tous ces plaisirs qui te dévoreraient tôt ou tard. Ces seringues, cette voix robotique ; cela t’effrayait de plus en plus, mais comme Oksana Akinshina dans Les Hipsters, œuvre russe que tu affectionnais tout particulièrement, tu prenais plaisir à faire des pieds de nez aux conséquences de tes ivresses jouissives. Se prélasser dans la joie, n’était-ce pas, à terme, le but de quiconque sur cette terre ?

Trois heures que tu étais dans ce salon, cinq cocktails aspirés à une vitesse frisant les plus grandes compétitions automobiles, à te laisser aller à ces pensées offensantes, et toujours pas le moindre signe de la folie alcoolisée ; te serais-tu donc assagie, impérieuse Caesar ? Il faut dire que l’état de tes riverains de comptoir ne donnait clairement pas envie ; ils étaient tous éméchés, braillant des stupidités, eux aussi laissant leur part la plus sombre prendre le dessus ; mais toi, tu le faisais en silence. Cela te fit grincer des dents quelques secondes durant, tu étais prise de l’hésitation ; intervenir, leur demander de la fermer une bonne fois pour toutes, de déserter les yeux ? ; les invectiver doucement pour les inviter à baisser le volume ? ; les supplier de faire moins de bruit ? Tu avais déjà mal aux muscles, ce n’était pas pour y rajouter un mal de tête que tu étais venue. Tu choisis de leur faire un sourire dégoulinant de supériorité, et le bruit dans la salle diminua d’un quart lorsque, soupirant, t’insultant silencieusement, ils prirent leur veste et leurs jambes à leur cou.

Egarant de nouveau ton regard dans la tiédeur fébrile de la pièce, tu te surpris à regarder de haut en bas une jeune femme qui venait à toi ; elle avait bu, c’était plus qu’évident ; sa démarche se faisant chancelante, ses yeux brillants. Plus qu’un appel à l’aide, c’était là une invitation à jouer au billard. Tu te serais bien laissée aller à ce genre d’amusement, mais son état, sans que tu ne sache réellement pourquoi, t’intriguait. Ainsi, lorsqu’elle arriva à ta portée, crachant ses mots dans un relent d’alcool trop prononcé pour la faible distance qui vous séparait, tu te contentais de murmurer. « Non, pas ce soir. T’es bourrée chérie, rentre chez toi, repose toi, reviens demain complètement clean et là on jouera. » Un sourire compatissant, une sorte de vague qui venait onduler en dessous de ton nez, les yeux francs plantés dans les siens, tu lui vouais cette compassion qui t’était caractéristique. « L’alcool est nocif. C’est pas bon pour ce que tu as, sugar. Assieds toi au moins et commande de l’eau.  »


AVE, CESAR, MORITURI TE SALUTANT
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cosmos stars
◊ Messages : 164
◊ Avatar : Natalia Dyer
◊ Solde : 209
◊ Âge : 26 ans
◊ Métier, études : Ancienne infirmière
◊ Logement : 319 ▬ Suite aquatique
◊ A savoir :
Spoiler:
 

◊ Rencontres : AlecCaesarOrionElliot


MessageSujet: Re: Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma   Aujourd'hui à 16:14


“La vie est une ivresse continuelle : le plaisir passe, le mal de tête reste.”

Tu n'es pas une habituée de la bouteille. Ton corps est trop maigre et ton esprit trop vieux jeu pour que tu te laisses embourbée dans l'ébriété. Aujourd'hui, tu en avais juste envie, et tu avais simplement écouté un petit grain de folie qui s'était glissé dans ton jugement moral. Bref. Tu es bourrée, Emma. Tu l'es définitivement, là, à cet instant. Si tu te voyais d'un point de vue extérieur, tu aurais certainement pitié de toi-même. Mais, à l'instant T, il n'y a que l'image du billard qui te tourne réellement dans la tête. Le billard, l'inconnue brune à l'air hautain – un air qui va bien avec son visage, te fais-tu comme réflexion, comme si elle avait les traits à être hautaine – et peut-être un nouveau cocktail ; le plan te semble parfait. Aidée par les vapeurs alcoolisées, tu viens tendre une perche à l'inconnue. Mais la perche heurte violemment le sol.

Elle n'a pas l'air très réceptive à ta demande. Non, en fait, elle te fait même comprendre d'un murmure, qui ne fait qu'accentuer la violence de la recale qui vient de t'être adressée, qu'elle n'est pas intéressée par ta proposition. Ta bouche s'ouvre et se referme sur des mots informulés. Tu fronces les sourcils. « Ah. » C'est la seule chose que tu arrives à prononcer. Ton air sûre de toi s'efface tragiquement de ton visage. Tu es un peu démunie, à vrai dire. Toi qui avais cru que tu pourrais simplement faire une partie de billard... « Je tiens toujours debout, hein. » que tu ajoutes. « L’alcool est nocif. C’est pas bon pour ce que tu as, sugar. Assieds toi au moins et commande de l’eau.  » De nouveau, ton regard s'ahurit. Tu as du mal à croire à ce que tu entends.

« Mais je vais bien. » que tu avances en argument. « Et je suis majeure, j'ai encore le droit de boire. » Te serais-tu sentie attaquée par la remarque de l'inconnue brune ? Probablement un peu. Probablement parce que tu sais que ton état est pathétique, même si tu n'arrives pas à le reconnaître. « Faites une partie avec moi, et vous verrez que je n'ai pas besoin d'un verre d'eau. Après tout, qu'est-ce que vous avez à y perdre ? » Tu mordilles ta lèvre, ton regard se mettant à fuir un peu. Tu es moins sûre de ce que tu essaies de faire. Mais ton envie de jouer ne te quitte pas. « On peut reprendre du début. Je m'appelle... Je... » Tu fermes les yeux quelques secondes. Oublier ton prénom peut t'arriver, parfois. Mais ça n'a rien à voir avec l'alcool... même si tu es presque sûre que ton interlocutrice pensera que c'est exactement le cas. « … Emma. Je m'appelle Emma. » C'est revenu comme une balle. « Désolée. J'oublie, parfois. Alors, ce billard ? »

Tu reportes de nouveau ton regard sur la brune. À défaut d'un billard, tu espères au moins un prénom...  

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yep, i'm a little drunk ∟ Caesar & Emma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» Drunk on love (2)
» HAIL CAESAR
» Hail Caesar
» CAESAR FLICKERMAN ♤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beach Please :: MANAOLANA :: Restaurants :: Rafraîchissements :: Salon Lounge-
Sauter vers: